Lucien Bouchard - 30 octobre 1995

18 décembre 2013

5383 visionnements


Veuillez vous connecter afin de laisser un commentaire.

Discours de Lucien Bouchard suivant la défaite référendaire du 30 octobre 1995.

« Seule émerge la nécessité de garder confiance en notre avenir. Le non l'emporte, toutefois, le problème canadien reste entier, il se pose même ce soir de façon exacerbée. Si les fédéralistes d'Ottawa ne se rendent pas compte que le régime fédéral canadien n'a jamais été aussi fragile que ce soir, ils n'ont rien compris à ce qui vient de se passer. [...] Disons-leur, mes amis, qu'ils n'ont pas, comme ils espéraient, déraciné le projet souverainiste. L'idée habite encore trop de Québécoises et de Québécois pour s'éteindre maintenant. Bien au contraire, elle est plus vivante que jamais. Les "OUI" n'ont jamais été plus nombreux que ce soir, et nous sommes encore tous là! Gardons l'espoir, car la prochaine fois sera la bonne. Et , cette prochaine fois, elle pourrait venir plus rapidement qu'on le pense. »