Cette émission est en traitement. La lecture pourrait être interrompue...

Les Grands Projets Québécois - Les Réseaux d'Aqueduc et d'Égout de Montréal

8 septembre 2013

24544 visionnements


Veuillez vous connecter afin de laisser un commentaire.

Documentaire québécois.
C'est à la Station d'épuration des eaux usées Jean-R. Marcotte située sur la pointe est de l'île de Montréal que toutes les eaux usées sanitaires de l'île, ainsi que les eaux de pluie des réseaux unitaires, aboutissent. La station d'épuration est la troisième plus grosse au monde. Elle peut traiter un débit d'eau équivalent à celui de la rivière Yamaska ou de la rivière l'Assomption en période estivale. Par temps sec, cela veut dire quelque 2,5 millions de m3 d'eau par jour et jusqu'à 7,6 millions de m³ en temps de pluie. La Station traite en moyenne chaque jour l'équivalent du volume intérieur du Stade olympique de Montréal. Cela représente la moitié de toutes les eaux usées acheminées aux stations d'épuration du Québec.

Montréal possède un imposant réseau de distribution d'eau potable. Ce dernier ressemble à un réseau routier avec ses grandes artères, ses boulevards, ses rues, ses ruelles et ses milliers d'intersections. Au total plus de 5 200 km de conduites sillonnent le sous-sol montréalais, soit un peu plus d'un aller-retour Montréal - Miami.

L'eau que nous utilisons pour la douche ou le lavage et qui disparaît dans le drain de la maison va d'abord rejoindre une conduite d'égout locale enfouie sous la rue. Chaque rue possède un égout capable de recevoir tout les eaux usées générées dans les résidences, les institutions, les commerces et les usines situés en bordure. Une fois captée par l'égout local, l'eau usée entreprend un long périple à travers l'immense réseau d'égouts souterrain qui sillonne l'île et qui recueille des millions de litres d'eau usées quotidiennement.