Cette émission est en traitement. La lecture pourrait être interrompue...

Les Grands Projets Québécois - Les Autoroutes de Montréal

8 septembre 2013

46025 visionnements


Veuillez vous connecter afin de laisser un commentaire.

Documentaire québécois.
Échangeur Turcot: échangeur autoroutier construit sur trois étages, en 1966, au sud-ouest de l'île de Montréal, au Québec. Il fut ouvert à la circulation le mardi 25 avril 1967 à 6 h 00, soit trois jours avant l'ouverture de l'Expo 67. Il est nommé en l'honneur du marchand Philippe Turcot (1791-1861), qui donna son nom au village Turcot et à la rue Philippe-Turcot. L'échangeur Turcot se localise à environ 5 km au sud-ouest du centre-ville de Montréal. Il connecte les autoroutes 20 Ouest à l'ouest (autoroute du Souvenir), 15 Nord au nord (autoroute Décarie), 15 Sud et 20 Est au sud et 720 Est à l'est (autoroute Ville-Marie).
Les diverses bretelles le composant totalisent près de 7,7 km. La circulation automobile se situe à une hauteur moyenne de 18 mètres (60 pieds) avec un sommet où les automobilistes circulent à 30,48 mètres (100 pieds). L'échangeur Turcot est le centre des déplacements entre les différentes bretelles, dans le sud-ouest de montréal. Seules trois voies de la subdivision de Montréal (entre les points milliaires 4 et 5) passent dessous en 2009, au travers d'un tunnel en surface destiné à protéger les voies contre les chutes de véhicules.

A-10: L'autoroute Bonaventure est entièrement située dans le secteur pointe Saint-Charles de Montréal. Elle débute au centre-ville de Montréal comme le prolongement de la rue University à la hauteur de l'autoroute Ville-Marie et de la rue Notre-Dame, près de la Place Bonaventure. Elle communique partiellement avec l'autoroute Ville-Marie grâce à deux bretelles souterraines. Au kilomètre 1, elle traverse le canal Lachine, pour ensuite longer le fleuve Saint-Laurent jusqu'à son extrémité ouest, un échangeur avec les autoroutes 15 et 20. Cet échangeur est en partie sur l'Île de Montréal et en partie sur l'Île des Sœurs. Au kilomètre 2, elle croise la route 112, à l'extrémité nord du pont Victoria, mais sans aucune sortie, ni entrée officiel. Elle fait 4,2 km de long et la section entre la rue University et le canal Lachine est surélevée. Elle possède 3 voies dans chaque direction sur la majorité de sa longueur et la limite de vitesse est fixée à 70 km/h.
Son principal rôle est de relier le pont Champlain au centre-ville de Montréal ; elle est d'ailleurs le principal accès au centre-ville depuis la rive sud du fleuve Saint-Laurent. Elle permet également d'accéder au Technoparc et au pont de la Concorde menant aux Îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, donc au circuit Gilles-Villeneuve et au Casino de Montréal.
L'autoroute Bonaventure n'est pas exploitée par le Ministère des Transports du Québec, mais par ses propriétaires, soit la ville de Montréal et la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée, filiale de la Société des ponts fédéraux limitée, appartenant au gouvernement canadien. Effectivement, la section entre le pont Champlain et le Canal de Lachine appartient à la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée alors que la section s'échelonnant entre le Canal de Lachine et la rue Notre-Dame est propriété de la ville de Montréal.

A-15: L'autoroute Décarie traverse le cœur du quartier Notre-Dame-de-Grâce et construite majoritairement en tranchée. Elle possède au minimum 3 voies dans chaque direction sur toute sa longueur. Elle est une des plus importants artères du réseau montréalais et le principal axe routier nord-sud de la métropole. Elle est d'ailleurs l'autoroute la plus achalandée du Québec, avec un débit journalier moyen annuel (DJMA) de 205 000 véhicules (2006) dans sa section la plus achalandée, aux environs du kilomètre 69, tout juste avant la jonction avec l'autoroute 40.

A-20: La section de l'autoroute 20 entre l'échangeur Turcot et le pont Champlain n'a pas d'appellation propre. Cette section forme un multiplex avec les autoroutes 10 et 15 et permet à l'autoroute de rejoindre la rive-sud.

A-40: À Montréal, la section de l'autoroute 40 comprise entre l'échangeur Décarie et le boulevard Henri-Bourassa (des sorties 66 à 87) est appelée autoroute Métropolitaine. Sur ses quatre premiers kilomètres, elle forme un multiplex avec l'autoroute 15, entre l'autoroute Décarie et l'autoroute des Laurentides. Au kilomètre 73, elle croise l'extrémité sud de l'autoroute 19, qui est à cet endroit un boulevard urbain. Sept kilomètres plus à l'est, au kilomètre 80, elle rencontre l'autoroute 25. C'est à cette jonction que la route Transcanadienne se sépare de l'A-40. La Métropolitaine se termine dans l'est de Montréal à la jonction avec le boulevard Henri-Bourassa. La 40 se poursuit vers l'est, en direction de Repentigny, Trois-Rivières et Québec sous le nom autoroute Félix-Leclerc.