Cette émission est en traitement. La lecture pourrait être interrompue...

Les Grands Projets Québécois - Les Défricheurs de la Taïga

8 septembre 2013

23858 visionnements


Documentaire québécois.
La Taïga est la région que les Québécois(es) ont dû franchir et apprivoiser pour construire le complexe hydroélectrique de la Baie-James.

Le projet de la Baie-James désigne une série d'aménagements hydroélectriques qui ont été construits pour Hydro-Québec par la Société d'énergie de la Baie James dans le bassin versant de la Grande Rivière et d'autres rivières du Nord-du-Québec depuis 1973. La puissance installée des neuf centrales en service atteignait 16 527 mégawatts (MW) à la fin de 20101. Deux centrales en construction, Eastmain-1-A (768 MW) et de la Sarcelle (150 MW) porteront la capacité du complexe à 17 445 MW d'ici la fin de 2012. La puissance installée du complexe équivaut à celle de toutes les centrales électriques d'un pays comme la Belgique.

La construction du complexe hydroélectrique a nécessité d'importantes modifications au cours de plusieurs des principales rivières du nord du Québec. Au nord-est, le bassin supérieur de la rivière Caniapiscau et une partie du bassin de la Grande rivière de la Baleine sont dérivés vers La Grande Rivière par le détournement Laforge. Au sud-est, une partie des débits des rivières Sakami, Opinaca, Eastmain et Rupert alimentent le réservoir Robert-Bourassa et les nouvelles centrales de l'Eastmain.

Les travaux d'aménagement se sont déroulés pendant trois grandes phases. La Phase 1, construite de 1973 à 1985 comprenait l'aménagement des trois plus grandes centrales du complexe et des détournements Caniapiscau et Eastmain-Opinaca-La Grande (EOL). la Phase 2, réalisée entre 1987 et 1996, ajoutait cinq centrales, y compris la centrale La Grande-1, le suréquipement de La Grande-2 et trois centrales dans le secteur compris entre le réservoir de Caniapiscau et le réservoir de La Grande-4. La troisième phase, amorcée en 2002, consiste en l'aménagement de trois nouvelles centrales, Eastmain-1, Eastmain-1-A et de la Sarcelle, ainsi que dérivation Rupert.