TOMMY ROBINSON: BLACKOUT MÉDIATIQUE

27 mai 2018

3511 visionnements


Veuillez vous connecter afin de laisser un commentaire.

La question ne se pose plus: les médias de masse sont au diapason de l'agenda des gouvernements globalistes. Cette semaine, le journaliste indépendant Tommy Robinson a été incarcéré pour 13 mois, sans procès, parce qu'il a osé faire des reportages sur un groupe de pédophiles qui aurait violé et battu plus de 1400 jeunes filles sur une période de 10 ans. Comment cela se peut-il? Le groupe de pédophiles est composé en majorité d'immigrants afghans.

La seule conclusion à tirer est que nos gouvernements sont prêts à laisser nos jeunes filles se faire violer plutôt que de mettre en péril leur agenda.

Ken Pereira a visité le Stu-Dio pour en discuter. Allons-nous recevoir la visite des policiers?